Gem Preiz est un des artistes qu’il ne faut absolument pas rater sur Second Life. Un artiste qui est parvenu à totalement dompter l’art des fractales.

Son exposition précédente était un voyage à travers les étapes de l’apparition de la vie et de son évolution. Ayant suivi quelques cours à l’Université sur ces petites choses qui ont fait ce que nous sommes aujourd’hui, j’ai été agréablement suprise de retrouver,à travers les fractales de Gem, ces petits détails souvent oubliés ou inconnus par la majorité des personnes.

Gem Preiz continue à toucher à travers son art des aspects de notre réel, mais cette fois-ci il a visé la (sur?)population humaine, la question des villes, de leurs évolutions face à notre constante croissance démographique.

Une exposition à ne pas rater!

Taxi : http://maps.secondlife.com/secondlife/Crimson%20Isle/97/114/1291

Metropolis_001 Metropolis_002 Metropolis_003 Metropolis_004

Laissons parler l’artiste :

” Metropolis

Mode Minuit recommandé
Suggestion de musique : couper la musique de la sim et écoutez la musique ci-dessous

https://www.youtube.com/watch?v=bXU7knWm6pE

Fin 2015, la population mondiale atteindra 7.3 milliards d’habitants. dont plus de la moitié en zone urbaine. En 2050, la prévision centrale de l’ONU table sur 9.6 milliards, dont les deux tiers dans les villes, qui devront donc accueillir près de 2.5 milliards d’humains supplémentaires dans les 35 prochaines années. Tokyo compte plus de 35 millions d’habitants; New Delhi, Bombay, Sao Paulo, Shangaï, Osaka déjà plus de 20 millions.

Dès aujourd’hui, nous mettons tous en commun nos informations à travers internet, et nos téléphones portables peuvent communiquer en temps réel avec toute la planète. Envahis par des marques devenues mondiales, les centres commerciaux finissent tous par se ressembler et nos programmes de télévision s’uniformisent, à la même vitesse que nos équipements se standardisent.

L’espèce humaine se décline maintenant à des échelles qui submergent l’individu rendu anonyme par la foule de ses semblables. Elle grouille au pied des cathédrales de pierre, de verre et d’acier, élevées comme depuis toujours pour chercher le salut vers le ciel.

C’est à cette échelle démesurée que j’ai construit cette exposition, autour de 19 tableaux fractals. Pour les voir, frayez-vous si vous le pouvez un chemin au milieu des ombres affairées, au son de musiques urbaines hypnotiques.

Gem Preiz”

Advertisements