>> Blender pour débutant : Une vue du ciel

Nous voici pour le chapitre trois du cours, et nous allons voir ensemble un peu plus en détail le panneau d’informations.

Ce chapitre sera un peu plus long que les deux précédents. Tous les chapitres ne seront pas aussi long. Mais bon… je me suis un peu laissée aller… et il y a quelques élements intéressants dans ce panneau.

capture-1

Décomposons ce panneau. Nous allons partir de la gauche.

capture-2

Tout à gauche, vous voyez un bouton «i». «I», bien entendu, c’est lié à «Information». Mais pourquoi ?

capture-3

Alors… rappelez-vous… le sujet de ce cours est le panneau d’informations. Informations… Si vous un minimum de logique, vous vous doutez donc que ce «i» est lié à notre panneau d’informations.

En fait, ce petit bouton nous permet de changer le panneau. Par exemple, vous pouvez changer votre panneau d’informations en «Timeline», en ligne du temps. Comment ? Tout simplement en cliquant sur ce bouton “i”. Et vous verrez apparaître plusieurs options.

capture-4

Choisissons Timeline. Et… oui… vous ne voyez pas la ligne du temps.

capture-5

Rappelez-vous, une ligne du temps se trouve déjà au bas de votre fenêtre Blender. On devrait donc, maintenant, la voir aussi en haut de la fenêtre Blender. Mais nous n’en voyons que les contrôles.

En fait, la ligne du temps est cachée. Cette surprise me permet de vous montrer une des particularités de Blender : la liberté. Vous pouvez par exemple agrandir les différentes parties /  différents panneaux.

Nous allons donc agrandir notre nouvelle timeline. Glissez votre souris juste en dessous des contrôles de Timeline. Votre souris se changera en double flèche. Cliquez et glissez vers le bas. Et voilà, votre ligne du temps est apparue.

capture-6

Pour qu’elle soit de nouveau cachée. Il vous suffit de faire le chemin inverse. Glissez votre souris juste en dessous des contrôles de la ligne du temps. Cliquez, et glissez vers le haut.
Nous allons récupérer notre panneau d’information. Vous savez maintenant comment modifier un panneau non ? 🙂

Continuons donc.

Vous avez maintenant « File ». Là… c’est comme pour de très nombreux programmes. Dans File, vous allez trouver les options pour sauver, sauver sous, nouveau, importer, exporter, …

capture-7

Je ne vais parler de tous les choix. Certains vont de soi, d’autres… vous ne les utiliserez pas tout de suite, ou même jamais.

1. New (Nouveau) : Cela va de soi bien entendu. C’est tout simplement pour lancer une nouvelle fenêtre. Mais…

capture-8

En cliquant sur nouveau, Blender vous demande de confirmer. Pour la simple raison que vous perdrez le contenu de votre fenêtre actuelle. Pour confirmer, il suffit de cliquer sur «Reload…»

2. Recover Last Session, vous permet de récupérer votre dernière session. Blender, secrètement, quand vous fermez votre fenêtre, sauve votre dernière session.

3. Recover Auto Save. Il s’agit d’une option légèrement différente du « recover » précédent. Toutes les x minutes (vous pouvez le définir dans vos paramètres), Blender sauve une version temporaire de votre travail. Pratique, surtout si vous crashez…

4. User preferences. Comme pour la quasi-totalité des programmes, vous pouvez modifier les préférences. Selon vos besoins, selon vos goûts.

capture-9

Je ne verrai pas toutes les options. Juste quelques-unes d’entre elles qui pourraient vous aider dans vos premiers pas.

Vous avez 7 onglets : Interface, Editing, Input, Add-ons, Themes, File et System.

Après chaque changement. Quand vous cliquez, sans sauver. Vous garderez vos options uniquement pour la session ouverte. Si vous fermez Blender, vous perdez ces options. Pour les garder « par défaut », il suffit de cliquer, en bas de la fenêtre « préférences » sur Save User Settings.

Voyons quelques onglets :

4.1. Input. C’est là que vous pouvez modifier vos raccourcis claviers. Mais je voulais surtout vous montrer cet onglet pour une option

capture-10

Le continuous Grab. Pourquoi ? Parce que s’il n’est pas coché par défaut, je vous invite fortement à le cocher.

Quel en est l’utilité ?

Comme vous le voyez, logiquement, votre fenêtre Blender a ses limites. Si vous glissez votre souris vers le bas, continuez à la glisser, continuez… Et pouf… vous êtes bloqués. Logique. Mais lorsque vous souhaitez par exemple agrandir un objet, parfois, vous aimeriez que votre souris ne s’arrête pas, et continue, continue… jusqu’à ce que vous arriviez à la taille souhaitée. Cochez donc le Continuous Grab. Cela permettra à votre souris de ne plus être bloqué au bord de la fenêtre, apparaîtra plutôt sur le bord opposé de la fenêtre blender et vous pourrez continuer à déplacer votre souris, encore et encore…

4.2. Add-ons.

capture-9

Dans Blender, vous avez déjà de très nombreuses fonctions, de très nombreux outils qui y sont actifs par défaut. Mais, bien entendu, ce ne sont pas les seuls qui sont disponibles. Il y en a beaucoup d’autres. Certains sont développés par la Fondation Blender, d’autres par des utilisateurs comme vous et moi.

Certaines de ces fonctions supplémentaires sont déjà sur votre Blender, mais pas encore activées. Pour les activer, il suffit de cocher la petite case à gauche. En cliquant sur la flèche, à côté de cette petite case, vous ouvrez les détails de l’add-on (comme par exemple l’endroit où il est enregistré, l’endroit où vous le trouverez sur votre fenêtre de travail ou encore la personne qui a créé cet add-on)

capture-12

Il existe des fonctions qui ne se retrouvent pas encore sur Blender, sur votre PC, mais que vous pourrez retrouver sur différents sites et les importer dans votre dossier Blender. Je n’expliquerai pas ici comme le faire, mais je ferai bien entendu un chapitre pour vous expliquer comment ajouter de nouveaux add-on (ou même des thèmes).

A droite de la fenêtre Add-on, vous avez les outils de recherches, filtres, catégories.

4.3. Themes. C’est là que vous pourrez personnaliser votre fenêtre Blender

capture-13

Vous l’aurez peut-être remarqué, mais ma fenêtre Blender ne présente pas les mêmes couleurs, ou fonds que le vôtre. J’adapte tout simplement mon Blender en fonction de mon humeur ou de mes activités dans Blender.

Vous avez d’abord un ensemble de champ qui vous permettra de changer les couleurs de chaque élément de Blender. Les éléments proposés dépendent de ce que vous aurez choisi dans la liste des catégories, panneaux…

Bien entendu, cela peut paraitre fastidieux de tout changer élément par élément. Vous avez donc différents thèmes proposés. Cliquez sur « Presets », vous aurez une liste.

capture-15

Il existe d’autres thèmes sur le web, créés par des utilisateurs de Blender. Il est possible de les importer dans votre dossier Blender. Je vous expliquerai dans un autre chapitre comme le faire.

4.4. Files. Comme le nom l’indique, cet onglet touche à tout ce qui est fichiers sur votre ordinateur. Vous pourrez y choisir l’emplacement pour vos fichiers temporaires.

Mais je voulais surtout vous montrer une option ici : Auto Save Temporary Files. J’ai choisi toutes les 2 minutes. Vous pouvez choisir plus long (ou plus court). Ce sont les sauvegardes automatiques dont je vous ai parlé plus haut (à propos du « Recover Auto Save. » dans File). A vous de voir ce dont vous avez besoin. Je pense que 2 minutes c’est très bien.

capture-17

 

Bon, voyons encore deux choix dans ce File.

5. Import. Avec Blender, vous pouvez importer des fichiers sous différents formats. Tout comme pour Export. Vous pouvez exporter vos créations sous différents formats.

Les autres options du File seront vus au fur et à mesure de cours.

capture-2

A côté du File, vous avez Render.

capture-18

Le render est ce qui permet de lancer le rendu d’une image, ou d’une animation. Vous travaillez par exemple un objet, vous travaillez vos textures, vos lumières et ombres. Et en lançant le render, vous pourrez tout simplement voir le résultat de votre travail. Les grilles, les lampes et la camera disparaissent, ou sont invisibles et vous ne voyez que votre scène.

Cliquez sur « render image », pour voir ce que cela donne.

capture-19

Bon, ce n’est pas très joli. Normal, nous n’avons qu’un cube, sans textures, sans couleurs. Aucun travail n’a été réalisé sur les lumières, le fond de la scène, etc… Mais comme vous le voyez, nous avons notre cube, dans un monde, triste certes, mais où lumières et ombres impactent son apparence.

Pour sortir du rendu, faites ESC.

capture-2

Nous allons voir maintenant Window.

capture-20

Window, c’est tout simplement quelques actions sur votre fenêtre Blender.

Vous avez « duplicate window » qui vous sert à créer une nouvelle fenêtre Blender. Cela peut-être pratique si votre travail devient complexe et que vous ayez besoin d’une fenêtre Blender pour travailler votre objet, et une autre pour travailler les textures sur cet objet.

Et enfin Help, qui vous donnera quelques liens vers des supports. Tout est gratuit, donc allez-y. Fouillez.

 

Nous allons maintenant regarder ensemble une deuxième partie de ce panneau d’informations.

capture-21

Nous avons donc un champ avec « Default », un autre avec « Scene » et encore un avec « Blender Render ».

« Default » tout d’abord.

La fenêtre actuelle, votre fenêtre Blender, est la fenêtre par défaut. C’est celle qui est adaptée pour la majorité de nos aventures de modélisation. Bien entendu, sur Blender, nous pouvons faire plus que de la modélisation. Nous pouvons faire des animations, des scènes de jeux, de la composition, du script, etc…

Il est souvent préférable d’adapter notre fenêtre de travail en fonction de nos activités.

Juste à côté de « Default », vous avez un petit bouton. Si vous cliquez dessus, vous pourrez voir une liste proposée par les développeurs de Blender.

capture-22

Le « + »est ce qui pour permet d’ajouter de nouvelles fenêtres de travail, que vous pouvez créer vous-même. Et le « x », en effacer.

Voyons maintenant « scene »

Sur Blender, il est possible que pour des créations très complexes, il est préférable de subdiviser votre travail en plusieurs « scène », parties. Que vous pourrez par la suite, à l’aide d’une composition, regrouper l’ensemble sans trop demander de ressources à votre ordinateur. Ce champ vous permet donc de choisir vos scènes.

Enfin, Blender Render. Ici, vous pourrez choisir votre moteur de rendu. Blender Render est un moteur « classique ». Assez simple, et relativement léger.

A droite de Blender Render, vous pouvez voir deux flèches. En cliquant dessus, vous aurez une liste de rendus.

capture-23

Vous avez Blender Game, adapté aux rendus pour les créations de jeux. Et Blender Cycle, un rendu beaucoup plus développé, plus riche que le Blender Render. C’est le rendu que je préfère, car il libère de nombreux outils dans Blender.

Je ferai un chapitre pour un peu expliquer la différence entre les rendus Blender Render et Blender Cycle.

Traitons maintenant d’une troisième et dernière partie.

capture-24

Cette troisième nous donne quelques informations utiles.

Tout d’abord, la version de Blender utilisée. Chez moi, il s’agit (jusqu’à une prochaine mise à jour) de la v2.78.

Ensuite quelques informations du contenu de votre scène de travail :

– Verts : les vertices. C’est un point. C’est l’élément de base dans un objet.
– Edges : c’est une ligne qui se trouve entre deux points, entre deux vertices donc.
– Faces : Ce sont les faces. Une face est consituée d’au minimum 3 points, donc 3 vertices.
– Tris : les triangles. Donc une face faite de 3 points, ou vertices.
– Objects : le nombre d’objets qu’occupe votre scène. Vous voyez Objects 1/3. Le 1 correspond au nombre d’objets sélectionnés et le 3, le nombre d’objets présents sur la scène. Ici, un cube, une caméra et une lampe.
– Lamps : le nombre de lampe, et le nombre de lampes sélectionnées.
– Mem : il s’agit de la mémoire utilisée
– Cube : Il s’agit de l’objet qui est selectionné, et son nom. Ici, le cube s’appelle cube… mais si je lui donne un autre nom, par exemple : Chapichapo, son nom sera Chapichapo (clin d’oeil à une des personnes les plus agréables sur Second Life :))

capture-25

Voilà, nous avons vu de nombreux élements de ce panneau d’informations. Bien entendu, il y a encore beaucoup de choses intéressantes. Mais vous les découvrirez tout au long de ce cours, ou pendant vos voyages de créations.

Le prochain chapitre traitera des quelques différences entre le Blender Render et le Blender Cycle.

>> Blender pour débutant : Blender Render vs Blender Cycles

Tous les chapitres >>> ICI

Advertisements